« Aux masques citoyens. Stigmate, uniforme et panoplie. | Accueil | Nos étudiant(e)s ne sont pas des délinquant(e)s »

04 mai 2020

Commentaires

Lanza

« Pourquoi se retrouve-t-on dans la situation d'accepter de faire nous-mêmes ce que d'autres devraient faire pour nous ? »

C'est effectivement une question capitale, si j'ose m'exprimer ainsi. Mais je n'y vois pas les même enjeux : faire soi-même, c'est reprendre de l'autonomie, et en l'occurence de l'autonomie reprise à l'industrie et au capital, bien avant les pouvoirs publics. Même si les pouvoirs actuels s'en servent (et de quoi ne cherchent-ils pas à tirer profit ?), je crois que c'est un mouvement de fond, de transformation sociétale, une recherche de sens, et un bras d'honneur à Adam Smith.

Internet devait servir à la transmission du savoir, il semblerait qu'il serve aussi à la transmission du savoir-faire…

Enoa

Bonjour Olivier,

Comptez-vous vous intéresser aux examens sous forme de télésurveillance imposés aux étudiants ? Le tout est géré par une société privée qui a accès à la webcam bien sûr mais aussi aux paquets qui transitent par l'ordi. Un étudiant qui aura un "comportement suspect" sera "signalé", tout comme celui dont la connexion internet coupe inopinément ou celui dont le conjoint passe rapidement derrière l'écran. Le tout en forçant les étudiants à s'équiper eux même en gadgets numériques (pour scanner la copie) s'il ne le sont pas encore.

Olivier Ertzscheid

Bonjour Enoa, je m'y suis "intéressé" pour dénoncer dès le début du confinement cette pratique : https://www.lemonde.fr/societe/article/2020/04/09/les-portes-de-l-universite-de-nantes-fermees-jusqu-en-septembre_6036094_3224.html
A l'université de Nantes, le recours à des sociétés privées de flicage est officiellement interdit. Mais je sais que dans d'autres universités ce n'est pas le cas. Et la Quadrature du net a également alerté sur le sujet : https://www.laquadrature.net/2020/04/30/crise-sanitaire-la-technopolice-envahit-luniversite/
Vous êtes vous-mêmes concerné comme étudiant ? Enseignant ? Parent ?

Olivier Ertzscheid

Lanza > oui bien sûr la diffusion du savoir et l'émancipation permise par le mouvement maker est, dans l'absolu et même trivialement, une bonne chose. Et que le web permette cette émancipation et cette "capacitation" me réjouit. Mais le point aveugle de ma tribune tourne davantage autour de l'équilibre des forces. Jusqu'à quel point un état peut-il opportunément se reposer sur les capacités du bénévolat (makers ou autre) tout en continuant de "faire état" et d'assumer ses missions régaliennes ? Et n'ya-t-il pas un risque (avéré dans le cas d'espèce des masques) de faire reposer la responsabilité sanitaire sur des individus pour mieux masquer, diluer ou travestir les carences et les manquements de l'état. Rien de plus. Mais rien de moins non plus :-)

Enoa

Merci pour votre réponse, je n'avais pas vu passer l'article. Je suis en reprise d'études. Je suis donc à la fois salarié et étudiant à distance. Il y a eu beaucoup de discussions entre étudiants sur les forums de la fac mais aucun professeur ou responsable de parcours n'a daigné nous répondre. Nous savons que nous n'y pouvons plus rien et que nous devrons passer ces épreuves mais c'est assez rageant de voir que tout débat est étouffé ou simplement méprisé. L'argument principal est la vérification de l'identité, mais ça ne tient qu'à moitié car certains professeurs ont trouvé d'autres moyens de nous évaluer.

ooö

Bonjour. Vous m'avez fait rire (sur les tutos et la transmission du savoir-faire) et je ne vous suis pas complètement, mais qu'importe ici.
C'est l'apologue qui compte, et à mes yeux a du poids ; et me fait peur.
Précision qui initiait ce commentaire : au Sénat mardi 4 mai a finie par être adoptée un amendement au projet de loi gouvernemental de prolongation de l'état d'urgence ( sanitaire). Il n'y a pas que LREM qui s'est empressée à construire cette irresponsabilité politique généralisée, étendue aux employeurs par les soins de LR, même si ça a fait grincer au PC et au PS, et texte adopté.
Comme conclut le papier de Médiapart :
« À ce stade, et avant que les députés ne s’y penchent, les maires, les exécutifs locaux, les fonctionnaires et les employeurs seront pénalement protégés durant l’état d’urgence sanitaire en appliquant les mesures venues d’en haut. »

Yves

Bonsoir,
La citation d'Hanna Arendt est-elle tirée d'un livre? d'une conférence? d'un entretien? Je l'ai trouvé par ailleurs, mais sans mentions particulières.

Olivier Ertzscheid

Bonjour Yves, la. citation est extraite de cette interview. https://www.nybooks.com/articles/1978/10/26/hannah-arendt-from-an-interview/

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Couverture-H2400
142620_couverture_Hres_0
Appetit_couve_1600
Casssconn
332-225x270
"Mais quiconque affirme qu’il y a de l’argent à faire avec un stock d’ARTICLES SCIENTIFIQUES est soit un idiot, soit un menteur."
Lawrence Lessig. 12 Janvier 2013.
Le blog d'un maître de conférences en sciences de l'information.
Réflexions, analyses, signalements, opinions.

"Where is the Life we have lost in living?
Where is the wisdom we have lost in knowledge?
Where is the knowledge we have lost in information?"
T.S. Eliot, in Choruses from The Rock (1934)

Where is the information we've lost in Google ?

Botte de foin


POUR CITER UN ARTICLE


Style Hypotheses.org
Ertzscheid Olivier, « Titre du billet », Affordance.info, ISSN 2260-1856. Date de publication. [En ligne] http://affordance.typepad.com/adresse-du-billet.html

Style APA
Ertzscheid, Olivier (date de publication du billet). “Titre du billet”. Affordance.info [carnet de recherche]. ISSN 2260-1856. Date de consultation. http://affordance.typepad.com/adresse-du-billet.html

Style MLA
Ertzscheid, Olivier “Titre du billet”. Affordance.info (souligné) ISSN 2260-1856. Date de publication. [carnet de recherche]. Date de consultation. http://affordance.typepad.com/adresse-du-billet.html

Tous les contenus de ce blog sont sous licence Creative Commons. Vous pouvez donc les reproduire, les distribuer ou les communiquer à condition :
  • de citer l'auteur
  • de ne pas en faire d'utilisation commerciale
  • d'appliquer ces mêmes conditions à toute création qui résulterait d'une modification, transformation ou adaptation d'éléments tirés de ce blog.
Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike 3.0 Unported

octobre 2020

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  
Identité numérique et e-reputation :
DÉCOUVRIR COMMANDER OU LIRE EN LIGNE L'OUVRAGE

Qui suis-je ?