« Il y a eu du retard sur les mesures de confinement. Laisser dire est essentiel. | Accueil | Du choc au stock : chronique d'une disruption virale »

05 avr 2020

Commentaires

Alfrède

Bonjour,
Comme c'est bon de vous lire !
Cherchant qui est ce gros ======= de Christophe Lannelongue
je tombe sans me faire mal bien au contraire sur votre article. Que ce langage vert sans autocensure est rafraîchissant ! Foin des périphrases ! Rien à jeter ! Enfin une remarque quand même : "offre" de soin sent un peu trop le marché tant aimé de certains. Par quoi remplacer cette formule née il y a quelques années sans doute sous le clavier d'un collègue du précité ? Je n'ai pas trouvé mais un esprit vif au verbe alerte n'aura pas de peine.
Ce commentaire était sur la forme, quant au fond, je partage totalement, bien sûr! Je n'irai pas jusqu'à regretter le temps des têtes au bout des piques, quoique...
Merci encore


Suzanne

Lien envoyé par un ami.
Vous avez parfaitement raison.

Eh oui, c'est la même chose partout.

Mme Bouzin, alors qu'elle était à Bourges dans le cadre d'un "Conseil des ministres délocalisé" a décrété à l'une de mes connaissances qui se plaignait des difficultés rencontrées par le personnel soignant, il y a de cela maintenant bientôt 2 ans: "Ce n'est ni un manque de moyens financiers, ni un manque de personnels. Vous pouvez faire plus avec moins"

Bien que ce ne soit pas la même région, je reconnais les mêmes expressions que celles que vous citez dans votre article.

Ce qui semblerait donc être une expression venant de plus haut.

Sachant que M Véreux, Conseiller de Macron pendant sa campagne et restant Conseiller Santé de la dite Bouzin (sans fautes d'orthographe)une fois celle ci ministre, je fais le rapprochement!!!

JP

j'ai recherché 'christophe lannelongue gros connard' (allez savoir pourquoi) et je tombe sur votre article.
Lire les mots que j'aurais aimé écrire !
Comme il me fait du bien !
Putain, vivement le grand ménage de tous ces sinistres cons !

Jérémie

Concernant le futur de notre système de santé je ne me fais aucune illusion ! L’avenir nous le dira mais il faudra sûrement monter aux créneaux : https://www.mediapart.fr/journal/france/010420/hopital-public-la-note-explosive-de-la-caisse-des-depots?onglet=full

edirik

Et dire que jusqu'à présent ce nom, Lannelongue, était plutôt bien vu du coté des malades :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Odilon_Lannelongue

https://fr.wikipedia.org/wiki/Marie_Lannelongue

Avouez que c'est fort dommage.

Pierre-Yves Portal

Pendant la grande guerre les poilus montaient en première ligne.
L'état-major gérait le matériel humain.Nivelle au chemin des Dames. C'était aussi Pétain: le vainqueur de Verdun.

Tartine

Désolée, je dois être debile, mais je ne lis pas du tout comme vous sa lettre. Vous fzuteW un contre sens et déversez votre haine et injures pour rue , car ça ne fait pas avancer le débat.
Vous avez raison sur un seul point : il nous faudra être TRÈS vigilant « après », pour rétablir dans ce pays une vraie politique sociale et un vrai service public de Santé. Salutations

Philippe P

Il va y avoir bientôt des municipales, n’est-ce pas?.....C’est là qu’il va falloir rappeler aux cohortes des valets de la « République pour Emmanuel Macron » (en acronyme LRM!) que NOUS NE VOULONS PLUS DE LEURS GUEULES! Nous ne voulons plus de ces gens qui prétendent savoir mieux que personne ce qui est bon pour tous, et qui, pour continuer d’être investis aux prochaines élections, mettent un point d’honneur à approuver les oreilles et les yeux fermés tout ce que la technostructure néo-libérale du gouvernement leur jette à voter. Honte à eux, honte à ceux qui ont permis qu’ils soient aujourd’hui au pouvoir. Mais ne lâchons rien, malgré la fatigue et le découragement qui guettent. Car tout à une fin, et la leur viendra. Hardi les Petits!

Lydia Tabary

Il va bien falloir que nous arrêtions ces gens qui se prennent pour des décideurs et plongent notre société dans la merde la plus infâme. Lannelongue n’a rien à faire à ce poste. Il est visiblement parfaitement incompétent, comme beaucoup malheureusement. Ils ont tous une calculette dans la tête, mais aucune pensée qui leur permettrait de concevoir le réel et de le prévisualiser, ni même d’être en capacité de réagi sainement face aux situations. Des nuls totalement pourris par leur ego démesuré : il va falloir les mettre tous aux travaux forcés pour qu’ils comprennent ce que signifie « travailler » pour le bien de tous ! Nous n’oublierons pas !!!

François Malek

Voilà où mène effectivement une vision comptable de la vie... Il est urgent de virer des gens comme ça.
J'espère que ce virus nous permettra à tous de penser. J'espère que ces gens sont des gens de l'ancien monde qui est en train de disparaître (en le disant je n'en suis pas encore sûr)

Soutien13

Il faut ramener ledit Lannelongue au principe de réalité et le plonger au cœur du métier des hospitaliers, sans masque...
Cette crise doit nous apprendre que l'après ne peut plus être comme l'avant.Compte-tenu des conséquences économiques, ce n'est pas en privant de travail des personnes par ailleurs méritantes qu'on relancera l'économie... Nous n'avons eu aucune nouvelle des hôpitaux ou cliniques privées dans cette crise. Quel rôle, quelle implication ?
Aujourd'hui, on nous dit qu'une collecte pourrait être faite MAIS le bénéfice n'irait pas directement au personnel.
Comment montrer notre solidarité à tous les soignants dans leur quotidien dans ce cas?
Merci pour cet article

Hélène

Un grand merci de votre billet. Nous n'avons malheureusement rien à attendre d'Olivier Véran, qui accompagne volontiers, à l'échelon local et depuis des années, la casse de l'hôpital public : https://www.lepostillon.org/Olivier-Veran-l-hopital-qui-bout-d-austerite.html

christophe Maurice

c'est vrai qu'il est très con , il confond ARS et R A S , expression signifiant que tout va bien, que rien de spécifique n'est à rapporter.

Luc V

https://www.liberation.fr/france/2020/04/08/le-directeur-de-l-ars-du-grand-est-limoge-je-ne-suis-pas-en-colere_1784577

Au moins, lisez ce qu'il a dire.

Incitation à la haine ?

Kroune

La question essentielle à se poser c’est à mon sens : comment peut on dans une société civilisée en arriver à ce que quelqu’un comme lui puisse avoir un parcours pareil ?
C’est ça qu’il faut voir de près. Car dire ce qu’il dit au moment où il le dit est non seulement la preuve manifeste d’un manque de valeur humaine basique, mais en plus d’une connerie absolue. Quand je pense aux responsabilités, aux postes de direction que cet homme a du tenir dans sa carrière c’est ça qui doit être observé et corrigé.
C’est désespérant car il est loin d’être seul.

GIL

Quelle bonne nouvelle je viens d'apprendre: cette crevure de Lannelongue vient d'être limogé; son ancienne patronne devrait rendre des comptes aussi, la Touraine, et tous les fossoyeurs de l'hôpital public, qu'on est si contents de trouver en cette période apocalyptique, qu'on ne remerciera jamais assez!

Med

Qui d'entre vous le connait? Qui sait que son pere et sa mere furent medecins? Qui d'entre vous est qualifié pour juger un haut fonctionnaire qui se bat avec ses équipes depuis de nombreuses semaines contre la maladie. Qui sait qu'il a passé, à titre personnel, pour une maladie, de nombreuses semaines à l'hopital?
Vous êtes tous tristement FRANCAIS.

H. Lombard

Lannelongue n'est que l'illustration d'une bonne partie de cette "élite" française qui prétend savoir diriger, commander, coordonner, mais qui ne sait pas qu:elle est devenue pitoyable et ridicule à force de consanguinité.

Gertoux

Je ne vois pas pourquoi ce directeur est insulté dans les commentaires, à quoi cela sert-il? A quoi sert-il de le menacer de sanctions inapplicables? En fait, comme tous les bons fonctionnaires il n'a fait appliquer strictement les instructions en toute bonne conscience. Macron l'a licencié pour que les autres directeurs fassent preuve de plus d'intelligence, ils ne doivent pas révéler les instructions du gouvernement aux journalistes, surtout si elles contredisent les déclarations officielles (la propagande). J'ai un ami qui est cadre à Pôle Emploi, il m'a dit qu'ils ont reçu des instructions sur l'indemnisation des nouveaux chômeurs qui contredisent les déclarations officielles sur la prise en charge de tous ces chômeurs (la propagande). Les promesses n'engagent que ceux qui les croient. Il fallait réfléchir avant de voter, le parcours de Macron était clair: finance, finance, finance.

Dom

Dans la rubrique Nous irons cracher sur leurs tombes
Christophe Lannelongue limogé ce matin. Le chien lâché par ses maîtres : https://www.liberation.fr/france/2020/04/08/le-directeur-de-l-ars-du-grand-est-limoge-je-ne-suis-pas-en-colere_1784577

Et le connard de L'Abérration (Il a un nom lui aussi : Eric Favereau ) qui lui dit en l'interviewant :
Il est vrai que vous n’avez pas été très adroit dans vos propos…

Restons confinés, on n'a pas atteint le pic de la saloperie !

Jp

Dites donc
Vous vous gargariser d injures.
C est l effet du con finnement ou tous simplement de votre bêtise?
Y a tellement de choses à dire sur le pouvoir l argent et les politiques de sante mais pas comme ça...

georges eymery

Ces commentaires haineux sont inacceptables
lamentable...

le louarn jacques

Oui c'est violent, grossier, de dire "connard " et "crevure". Je ne le dirai pas moi même, mais ce n'est pas ça qui compte et cela ne doit pas nous empêcher de regarder en face la réalité et les faits. ce n'est rien à coté de ce directeur de l'ARS qui marche littéralement sur les morts de sa région, sur les médecins et soignants épuisés, malades, décédés pour certains au service des malades, au péril de leur vie. Christophe Lannelongue terminera sa carrière tranquillement n'en doutons pas, comme tous ces managers à deux balles, ces crétins diplômés (l'expression est d'Emmanuel Todd)qui ont envoyé le service public de santé dans le mur à coups de restructurations, de mutualisations, de rationalisation, tous ces habits neufs de la marchandisation du monde et de nos vies.

Lorenzo

Article et commentaires noyés dans la haine et l'insulte.Ça n'honore pas l'auteur, quant à la meute... On en éprouverait presque de la compassion pour ce monsieur Lannelongue.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Couverture-H2400
142620_couverture_Hres_0
Appetit_couve_1600
Casssconn
332-225x270
"Mais quiconque affirme qu’il y a de l’argent à faire avec un stock d’ARTICLES SCIENTIFIQUES est soit un idiot, soit un menteur."
Lawrence Lessig. 12 Janvier 2013.
Le blog d'un maître de conférences en sciences de l'information.
Réflexions, analyses, signalements, opinions.

"Where is the Life we have lost in living?
Where is the wisdom we have lost in knowledge?
Where is the knowledge we have lost in information?"
T.S. Eliot, in Choruses from The Rock (1934)

Where is the information we've lost in Google ?

Botte de foin


POUR CITER UN ARTICLE


Style Hypotheses.org
Ertzscheid Olivier, « Titre du billet », Affordance.info, ISSN 2260-1856. Date de publication. [En ligne] http://affordance.typepad.com/adresse-du-billet.html

Style APA
Ertzscheid, Olivier (date de publication du billet). “Titre du billet”. Affordance.info [carnet de recherche]. ISSN 2260-1856. Date de consultation. http://affordance.typepad.com/adresse-du-billet.html

Style MLA
Ertzscheid, Olivier “Titre du billet”. Affordance.info (souligné) ISSN 2260-1856. Date de publication. [carnet de recherche]. Date de consultation. http://affordance.typepad.com/adresse-du-billet.html

Tous les contenus de ce blog sont sous licence Creative Commons. Vous pouvez donc les reproduire, les distribuer ou les communiquer à condition :
  • de citer l'auteur
  • de ne pas en faire d'utilisation commerciale
  • d'appliquer ces mêmes conditions à toute création qui résulterait d'une modification, transformation ou adaptation d'éléments tirés de ce blog.
Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike 3.0 Unported

octobre 2020

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  
Identité numérique et e-reputation :
DÉCOUVRIR COMMANDER OU LIRE EN LIGNE L'OUVRAGE

Qui suis-je ?