« Gilets Jaunes : comprendre la révolte | Accueil | Les fascistes, les frais, et l'université. »

23 avr 2019

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Guloren

Précisons que le fameux travail de Wikileaks a connu ce retentissement grâce à l'aide de plusieurs médias internationaux, dont Le Monde, qui ont insisté pour que Julian Assange respecte les fondamentaux de l'éthique journalistique : ne pas révéler le nom des sources qui pourraient être mises en danger, etc. Ce que Julian Assange a cessé de faire par la suite, dès lors qu'il s'est libéré de la tutelle trop pointilleuse de ces médias.
A son instar (quoique dans une bien moindre mesure), Gaspard Glanz est dans un exercice permanent d'autopromotion sur le dos des principes du journalisme. Il est ravi aujourd'hui que certains le posent comme ayant révélé l'affaire Benalla, alors qu'il n'a fait qu'apporter des images d'illustration à des rédactions qui enquêtaient vraiment pendant ce temps-là. Respect du contradictoire, vérification des sources ? Il s'en balance, pourvu qu'on parle de lui sur Twitter. Ses différents clashs avec la police ou l'extrême-droite sont à ce sujet particulièrement bien récupérés. Le journalisme, est-ce être celui qui crie le plus fort sur Twitter et s'accapare le travail des autres ? Quid des journalistes reporters d'images qui fournissent des heures de bobine et se font agresser par des manifestants car ils expliquent qu'ils ne prennent pas parti ? Des manifestants qui filment avec leur téléphone portable et qui n'ont pas de relais suffisants pour les aider quand ils se font chopper ? Dans cette affaire, Gaspard Glanz est l'idiot utile de journaux qui voient en lui une manière de blanchir leur image de marque avec le buzz d'un garçon qui piétine tous leurs principe.
Bref, les deux larrons Glanz et Assange sont des lanceurs d'alerte bien utiles (sauf pour leurs victimes collatérales), mais pour lesquels il faut hésiter avant de les afficher en héros. Au risque de se sentir mal à l'aise quand leur passé trouble (notamment vis-à-vis des femmes) les rattrape.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

142620_couverture_Hres_0
Appetit_couve_1600
Casssconn
332-225x270
"Mais quiconque affirme qu’il y a de l’argent à faire avec un stock d’ARTICLES SCIENTIFIQUES est soit un idiot, soit un menteur."
Lawrence Lessig. 12 Janvier 2013.
Le blog d'un maître de conférences en sciences de l'information.
Réflexions, analyses, signalements, opinions.

"Where is the Life we have lost in living?
Where is the wisdom we have lost in knowledge?
Where is the knowledge we have lost in information?"
T.S. Eliot, in Choruses from The Rock (1934)

Where is the information we've lost in Google ?

Botte de foin


POUR CITER UN ARTICLE


Style Hypotheses.org
Ertzscheid Olivier, « Titre du billet », Affordance.info, ISSN 2260-1856. Date de publication. [En ligne] http://affordance.typepad.com/adresse-du-billet.html

Style APA
Ertzscheid, Olivier (date de publication du billet). “Titre du billet”. Affordance.info [carnet de recherche]. ISSN 2260-1856. Date de consultation. http://affordance.typepad.com/adresse-du-billet.html

Style MLA
Ertzscheid, Olivier “Titre du billet”. Affordance.info (souligné) ISSN 2260-1856. Date de publication. [carnet de recherche]. Date de consultation. http://affordance.typepad.com/adresse-du-billet.html

Tous les contenus de ce blog sont sous licence Creative Commons. Vous pouvez donc les reproduire, les distribuer ou les communiquer à condition :
  • de citer l'auteur
  • de ne pas en faire d'utilisation commerciale
  • d'appliquer ces mêmes conditions à toute création qui résulterait d'une modification, transformation ou adaptation d'éléments tirés de ce blog.
Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike 3.0 Unported

septembre 2019

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30            
Identité numérique et e-reputation :
DÉCOUVRIR COMMANDER OU LIRE EN LIGNE L'OUVRAGE

Qui suis-je ?