« Je n'ai pas eu le temps de faire plus court. | Accueil | Jean-Michiel Blanquier : le ministre de l'éducation en guerre contre les dictionnaires. »

17 nov 2021

Commentaires

cdg

Mon fils a eut une tablette surface mais je suis contre.
Deja il est en 5eme. Ensuite si j avais jusqu a maintenant reussit a limiter sa consommation de youtube, tyitch et autre choses debiles c est maintenant quasi impossible (a la maison je peux eventuellement couper le wifi ou utiliser pihole mais combien de parents en sont capable ?)

C est pas pour rien que les pontes de la silicon valley mettent leur enfants dans des ecoles sans ecrans

Ensuite ne pas avoir les droits admin c est aussi embetant car il ne peut imprimer (impossible d installer le driver): la seule solution c est de faire un pdf puis que je l imprime depuis mon PC ...


Pour le reste, l ecole a tout sur MS-teams. Ca rend a mon avis les apprentissages bien moins efficaces car ils n ecrivent plus. comme parent c est plus penible car il faut chercher ou sont les infos et au final on doit tout imprimer pour que ca soit facile a lire

L argument de l ecole c est que l informatique est partout et qu ils doivent etre formés. Mais outre le fait qu un traitement de texte ou un autre ca change rien pour 95 % des gens. En plus mon fils ne travaillera probablement pas avant 10 ans (au plus court 6 ans). d ici la MS-teams aura disparut

Théo

J'imagine qu'il doit être possible d'écraser la partition windows et installer un système linux à la place (pour celles et ceux qui savent faire évidemment). Il n'y a pas besoin de droits d'administrateur pour ça.
En plus ça doit supprimer la possibilité de prise en main à distance… et hop on peut tout installer

De toute façon, quand j'étais au lycée (en Languedoc-Roussillon) la moitié des profs refusait qu'on utilise l'ordi, l'autre disait ok pour prendre des notes. À quelques occasions qui se comptent sur les doigts d'une main ont-ils mis en place une séance numérique pour faire mine de justifier la dépense de la région…

Matthieu

Bonsoir,
Déjà confronté à ce problème en autant travaillé dans des établissements publics ayant les même politiques, je ne peux que recommander l'usage des versions dites "portables" de ces logiciels.
En les mettant sur le disque D, elles ne sont souvent pas détectées par les mouchards pré installés.
Enjoy! ;)

Jacques Rassinoux

Merci Olivier pour cet éclairage auquel je me permets d'ajouter les observations (ou plutôt les constats)faites ce matin par Claire Hédon (défenseure des droits) sur l'état de nos jeunes (15 - 24 ans). L'addiction aux écrans a été clairement identifiée comme une des causes de la dégradation de la santé de nos élèves. Dans quel sens cet écran supplémentaire disponible 24h/24h va-t-il agir sur ce constat ???
Enfin,la question de l'usage de l'ordinateur en classe pour prendre des notes sera encore plus prégnante. Je crois savoir Olivier que nous avons une analyse semblable sur le sujet...

Florian

Un point qui n'est pas abordé dans l'article : l'enfant/les parents deviennent propriétaires de l'ordinateur, ou celui-ci est à rendre à la fin de la scolarité au lycée ?

Dans le premier cas, effectivement ne pas disposer des droits administrateur paraît assez ennuyant, dans le second cas, ça me semble bien plus normal. Au même titre que les ordinateurs professionnels en entreprise, sur lesquels vous n'avez pas les droits administrateur non plus, le contrôle des équipements repose sur la DSI, pas sur les usagers.

Florian

Je m'auto-réponds, cf. la FAQ du site :

"[...] A l’issue de la scolarité, l’élève pourra conserver son ordinateur portable qui lui sera cédé. Les droits complets (droits « administrateur » du PC) lui seront donnés à ce moment. [...]"

La situation ne paraît donc pas si anormale à première vue...

bisounours

Je ne cesse de me féliciter de ne plus être que grand-père quand je vois toutes les difficultés qu'il y a être parent aujourd'hui dans ce pays. Me connaissant (libriste, linuxien et gentiment anar), j'aurais comme premier réflexe de - tenter - de remplacer Windaube par Linux mais, mais, le gamin ne va t-il pas en pâtir alors ?

Si ses profs n'utilisent, pour certains cours ou devoirs, QUE les logiciels en place, les adolescents réfractaires, ou dont les parents sont réfractaires (de futurs islamo-gauchistes n'en doutons pas), vont de facto être ostracisés, rejetés du groupe. Et nous savons tous ce qu'il en est à cet âge de l'importance de se sentir reconnu comme membre de tel ou tel groupe (normé), de telle ou telle communauté.

Bref, comme tu le dénonces si bien, les voici captifs du GAFAM.
Aux parents intelligents alors de leur faire découvrir d'autres réalités que celles qui nous sont imposées par un environnement de plus en plus liberticide.

Merci pour l'ensemble de ton œuvre ;-)

Mathias Poujol-Rost

Mais quel enfer…

framatophe

Hé oui, ces ordinateurs distribués aux lycéens posent plus de problèmes qu'ils n'en résolvent. Ceci sans compter l'entrée en force de Microsoft dans les familles, récemment accrue par le confinement.
J'avais publié ce billet en début d'année : https://golb.statium.link/post/20210110lyceequatrepointzero/

jo le clodo

> Tous les lycéens en classe de seconde de la région Pays de la Loire ont reçu en ce début du mois de Novembre un ordinateur portable HP, (…) L'un de mes nombreux enfants se trouve être l'heureux bénéficiaire de ce cadeau.

(note j'ai corrigé l'usage de l'écriture excluante[1], il n'existe pas de logiciel de remédiation pour corriger la destruction de l'accéssiblité par cette graphie qui est une mauvaise solution à un faux problème basé sur la méconnaissance de la langue)

Il me semble que cette phrase présente les choses à l'envers, il faudrait plutôt dire: "la région Pays de la Loire a décidé de faire cadeau d'argent public aux riches actionnaires de deux industriels américains, ainsi que de leur soumettre un groupe de consommateurs en les habituant le plus jeune possible. Hewlett-Packard et Microsoft se trouvent être les heureux bénéficiaires de ce cadeau." On pourrait y ajouter "Dans le cadre de la destruction de l'école publique[2] et de l'abêtissement des jeunes générations[3] par le gouvernement,"

Après c'est sûr que si on prends la situation par le petit bout de la lorgnette, ça ressemble à un cadeau empoisonné. Mais en prenant la vision globale dans la durée, les choses sont en place comme les pièces d'un puzzle et ça prends un autre sens.


> J'imagine qu'il doit être possible d'écraser la partition windows et installer un système linux à la place (pour celles et ceux qui savent faire évidemment). Il n'y a pas besoin de droits d'administrateur pour ça.

En fait avec le secure boot et l'EFI le verrouillage d'un ordinateur pour empêcher de booter ou d'installer sur un autre système est bien plus efficace et difficile à contourner qu'une élévation de privilège sous windows pour obtenir les droits d'administration. Toutefois on peut raisonnablement espérer que le manque de compétence à la région ou l'économie de coût supplémentaire fait que ce verrouillage EFI ne soit pas actif sur ces ordinateurs à destination des lycéens.

[1] https://github.com/humanitesnumeriques/ecritureinclusive
https://www.youtube.com/watch?v=FViXADQb_k0
https://www.youtube.com/watch?v=T3XSvrbBgDk

[2]: pour simplifier grossierement: le capitalisme a besoin d'une croissance artificielle (et intenable) pour exister, et pour cela il doit constamment conquérir de nouveaux marchés. En France les gouvernements successifs sont complices du capitalisme. Pour sa survie (ou prolonger son agonie) Le capitalisme vise a s'approprier les derniers marchés qui lui échappent encore, dont la santé et l'éducation, et pour faciliter ce processus d'accaparement les gouvernements suivent une dynamique organisant les échecs et faillites de la santé et de l'éducation.

[3]: https://www.seuil.com/ouvrage/la-fabrique-du-cretin-digital-michel-desmurget/9782021423310
https://www.franceculture.fr/oeuvre/la-fabrique-du-cretin-digital-les-dangers-des-ecrans-pour-nos-enfants

Benoit

Nul besoin de secure boot: un bios bien configuré avec mot de passe et un boot process verrouillé sur le boot manager windows va être suffisant pour empêcher une installation d’OS alternatif (ou une réinstallation de windows d’ailleurs)

jean-yves

comme disait l'autre on vit une époque moderne !!!

Thomas

Bonjour,

Ma nièce a pu bénéficier d'un ordinateur. L'ordinateur me semble plutôt bien. J'ai vu aussi qu'il y avait une "Portail d'entreprise" où il était possible d'installer Libre Office mais aussi pas mal d'applications.
En essayant d'accéder au BIOS il y a effectivement un mot de passe.

Par contre si vous avez une procédure pour passer admin sur les PC je veux bien :)

JP

Bonjour,

en tant que gestionnaire d'un parc informatique, je ne vois pas ce qu'il y a de choquant à restreindre l'accès aux machines confiées aux lycéens.

Certes, c'est un peu pénible pour les pilotes d'impression ou des choses comme ça; mais pour le reste...
je ne doute pas que qques élèves sauraient rester raisonnables mais une bonne partie iraient installer toutes sortes de cochonneries qui n'ont rien à faire sur un OUTIL DE TRAVAIL.
Si ils veulent faire mumuse, qu'ils utilisent leur PC privé.
Quant aux bidouilleurs, on les connait bien, ce sont ceux qui reviennent vers le support la queue entre les jambes pour demander que l'on répare leurs bévues...

Chre

Bonjour et merci pour ce billet salutaire,

Qui ne sera probablement pas lu par notre Présidente de Région Mme Morançais, c'est bien dommage.

A noter d'ailleurs que ledit portable et fourni avec un mode d'emploi d'installation et de premier lancement (dans lequel on voit que les logiciels "officiels" sont déjà préinstallés ;)), et une belle lettre grand format couleur avec photo de la Présidente et beaux discours aux parents. Ce n'est plus de la pédagogie ou de l'éducation ça.

Je confirme que la machine fonctionne bien pour Netflix ! Et quelle reste déjà l'essentiel du temps à la maison parce qu'à part la prof de SVT de ma fille pour quelques cours, il semble que les autres enseignant·es n'ont nul besoin de cet appareil. Et tant mieux pour le poids du cartable, car livres, cahiers et pc portable ça commence à faire beaucoup.

J'ai réussi à installer dessus Firefox (il suffit d'annuler la boîte de dialogue demandant les droits d'administration, et le logiciel s'installe dans le profil de la personne qui l'utilise sans autre forme de procès). Ouf, un vrai navigateur. De même, le Navigateur Tor fonctionne sans problème (il suffit de le télécharger, pas d'installation nécessaire).

Le premier démarrage est particulièrement long et laborieux avec ses redémarrages obscurs, puis toutes les mises à jour MS Windows qui se téléchargent et s'installent. Près d'une heure pour le démarrage initial, puis au moins 2 à 3 heures de téléchargement d'installation des mises à jour. Ouf.

A noter que l'élève est privé des droits d'administration, et que l'accès au BIOS est également verouillé par mot de passe, rendant impossible le démarrage de la machine sur une clé USB. Bref, il faut sortir le SSD de la machine pour cellelux qui veulent faire qq bricoles dessus.

Enfin, cette machine est sérigraphiée au logo et nom du conseil régional des PdL, ainsi que le BIOS avec son image de démarrage. Je serais curieux de connaître le coût supplémentaire des ces personnalisations. Et je respire d'avoir échappé à un éventuel « Don de Mme Morançais » !

Quel dommage quand même cette approche fermée, restrictive et volontairement orientée logiciels privateurs et commerciaux.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Couverture-H2400
142620_couverture_Hres_0
Appetit_couve_1600
Casssconn
332-225x270
"Mais quiconque affirme qu’il y a de l’argent à faire avec un stock d’ARTICLES SCIENTIFIQUES est soit un idiot, soit un menteur."
Lawrence Lessig. 12 Janvier 2013.
Le blog d'un maître de conférences en sciences de l'information.
Réflexions, analyses, signalements, opinions.

"Where is the Life we have lost in living?
Where is the wisdom we have lost in knowledge?
Where is the knowledge we have lost in information?"
T.S. Eliot, in Choruses from The Rock (1934)

Where is the information we've lost in Google ?

Botte de foin


POUR CITER UN ARTICLE


Style Hypotheses.org
Ertzscheid Olivier, « Titre du billet », Affordance.info, ISSN 2260-1856. Date de publication. [En ligne] http://affordance.typepad.com/adresse-du-billet.html

Style APA
Ertzscheid, Olivier (date de publication du billet). “Titre du billet”. Affordance.info [carnet de recherche]. ISSN 2260-1856. Date de consultation. http://affordance.typepad.com/adresse-du-billet.html

Style MLA
Ertzscheid, Olivier “Titre du billet”. Affordance.info (souligné) ISSN 2260-1856. Date de publication. [carnet de recherche]. Date de consultation. http://affordance.typepad.com/adresse-du-billet.html

Tous les contenus de ce blog sont sous licence Creative Commons. Vous pouvez donc les reproduire, les distribuer ou les communiquer à condition :
  • de citer l'auteur
  • de ne pas en faire d'utilisation commerciale
  • d'appliquer ces mêmes conditions à toute création qui résulterait d'une modification, transformation ou adaptation d'éléments tirés de ce blog.
Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike 3.0 Unported

décembre 2021

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
Identité numérique et e-reputation :
DÉCOUVRIR COMMANDER OU LIRE EN LIGNE L'OUVRAGE

Qui suis-je ?