« Faut-il se désabonner des morts ? | Accueil | L'effluve nauséabond des flux migratoires de la guerre. Retour sur un naufrage communicationnel. »

13 août 2021

Commentaires

Chklakla

Olivier Ertzscheid > Vous êtes « pour la vaccination avec des vaccins génétiques en phase d’expérimentation clinique obligatoire », au nom du contexte d’urgence sanitaire toussa, toussa qui mérite qu’on s’assoie sur le principe de précaution, les risques inconnus et les libertés publiques… soit.
C’est amplement discutable, mais admettons.
En revanche vous êtes contre le passe sanitaire. Franchement contre hein, faut pas déconner non plus ! On se demande alors comment vous manifesteriez ce désaccord, sauf que le contexte d’urgence sanitaire toussa, toussa (voir plus haut) fait qu’il faut l’accepter.
Aaah ! comme les choses sont bien faites au fond ! Pas besoin de s’opposer à la présentation du Passe sanitaire alors, puisque c’est un impératif de santé publique on vous dit !
D’autant plus que, d’après vous, le désastre absolu n’est pas le renoncement aux libertés publiques ni le franchissement d’un premier pallier vers le contrôle social (étudiants inclus), non le désastre absolu c’est les dégâts « psychiques et matériels sur la jeunesse ».

C’est vrai ça, au fond les non vaccinés qui ne comprennent pas que, pour une fois, l’Etat et les multinationales pharmaceutiques se sont unies malgré leurs divergences notoires pour sauvegarder « nos micros-sociabilités » (c’est mignon) puis ces crédules sans diplôme, complotistes et d'extrême droite qui imaginant qu’il existe des alternatives aux vaccins génétiques (je le précise lourdement car c’est bien cette technique qui est remise en cause non pas par les « antivax » mais par les « non-vaccinés » qui préfèrent respecter le principe de précaution en attendant la fin des essais cliniques ou la commercialisation du vaccin classique à virus inactivé Valneva, ou en demandant qu’on étudie les traitements médicamenteux contre la Covid) … qu’ils perdent leurs boulots ces cons, ce ne sera que la conséquence d’un choix individuel non éclairé. Heu ? et s’il y a quelques étudiants parmi les non vaccinés on fait comment ?

Comme c’est la dernière fois que je poste un commentaire sur ce blog que j’ai apprécié lire depuis de le début (je crois) et ce pour quoi je vous en remercie, je vous adresse l’analyse la plus intelligente que j’ai eue à lire sur cette actualité dramatique que nous vivons.

Elle ne provient pas d’un universitaire au pédigrée conforme aux exigences de l’influenceur Thomas Durand (sophiste et chien de garde de la « Tronche en biais mais la pensée droite », mais d’un simple inconnu, citoyen éclairé. Peu importe son nom et où il a posté son commentaire, que voici :

7/08/2021 à 11:48 par Jean-Yves L.
J’aurais envie de modifier le titre de cet article en : "la lutte contre la tyrannie, urgence politique d’aujourd’hui".
et peut-être d’ajouter en sous-titre "La gauche aux abonnés absents"
Certains commentateurs estiment que les “vraies” luttes concernent les retraites ou la Sécu et que le pass est une diversion. Je suis de l’avis opposé. La passivité complice actuelle de la gauche permet à la Macronie d’instaurer étape par étape (effet cliquet) une forme de dictature acceptée qui rendra impossible tout retour en arrière et toute mobilisation ultérieure sur les questions sociales. La mobilisation contre le pass sanitaire est donc une urgence absolue.
La situation est somme toute semblable à celle de la seconde guerre mondiale. L’urgence était alors de se libérer de l’occupation qui interdisait tout autre combat social. A l’époque, il y avait un PC capable d’analyser, de laisser de côté le "défaitisme révolutionnaire“ de 1918 et de dire ”à chacun son boche". Aujourd’hui, les samedis de manifs se suivent et s’étioleront sans que la gauche n’ait levé le petit doigt, prenant une lourde responsabilité face à un futur bien sombre.
La pensée marxiste du 21ème siècle me semble bien prisonnière des bureaux de ses intellectuels, de ses grands livres et du sectarisme confortable de ses militants. Elle me paraît bien peu soucieuse d’analyser le réel d’aujourd’hui et d’y réagir.
La guerre mondiale d’aujourd’hui semble se livrer entre le camp mondialiste dirigé par les GAFAM et le camp multipolaire représenté par la Russie capitaliste et la Chine socialiste. Elle se décline en Europe en une confrontation entre européistes/mondialistes et souverainistes.
Les mondialistes sont hyper-puissants : ils règnent sur la finance, le numérique, les réseaux, la communication. Ils "possèdent" la plupart des organismes internationaux, les ONG, et, de plus en plus, la science et la santé. Ils dirigent, de fait, la plupart des pays occidentaux.
Ce qui décuple leur force, c’est qu’ils ont neutralisé l’essentiel de l’opposition au Capital en récupérant des pans entiers de la pensée de gauche (internationalisme, critique de la libre-entreprise, croisade contre "l’extrême-droite", haine des nations, tiers-mondisme, soutien aux migrations, anti-racisme, écologie, et tout l’éventail sociétal) et que contrairement au capitalisme traditionnel anti-état, ils prônent des états forts, gendarmes de leur gouvernement mondial.
Leur principale force de frappe, c’est le climat et le sanitaire qui sont les deux leviers privilégiés pour faire accepter leur programme d’austérité et de contrôle social. Leur autre atout, c’est de faire passer toute opposition au mondialisme pour d’extrême-droite.
De ce fait les gauches occidentales (beaucoup plus universitaires qu’ouvrières) se retrouvent bien plus en phase avec eux qu’avec les peuples et elles se contentent d’une opposition fictive.
En France, Macron est le représentant officiel des mondialistes. La gauche radicale le critique, certes, mais dès qu’il s’agit de covid ou de climat (donc les deux clés ouvrant la porte de l’austérité et de la dictature) elle lui apporte son soutien implicite voire explicite puisqu’elle pourfend toute voix s’écartant de la doxa officielle.
Dans notre pays, le combat mondial contre la bande à Gates et pour la liberté ne repose donc cet été (et pour la deuxième fois depuis 2018) que sur le courage de manifestants dépourvus d’organisations et de relais politiques.

Chklakla

Un jour peut-être justice sera rendu à Laurent Mucchielli, Didier Raoult et les manifestants anti capitalisme sanitaire associés à tort et avec un mépris de classe caractérisé, aux militants trumpistes ayant envahi le Capitole

https://blogs.mediapart.fr/laurent-mucchielli/blog/300921/crise-coronavirale-entretien-1-avec-le-toxicologue-jean-paul-bourdineaud

Un jour encore il faudra bien que les universitaires en activité admettent les conflits d'intérêts qu'induit le sous-financement de la recherche publique

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Couverture-H2400
142620_couverture_Hres_0
Appetit_couve_1600
Casssconn
332-225x270
"Mais quiconque affirme qu’il y a de l’argent à faire avec un stock d’ARTICLES SCIENTIFIQUES est soit un idiot, soit un menteur."
Lawrence Lessig. 12 Janvier 2013.
Le blog d'un maître de conférences en sciences de l'information.
Réflexions, analyses, signalements, opinions.

"Where is the Life we have lost in living?
Where is the wisdom we have lost in knowledge?
Where is the knowledge we have lost in information?"
T.S. Eliot, in Choruses from The Rock (1934)

Where is the information we've lost in Google ?

Botte de foin


POUR CITER UN ARTICLE


Style Hypotheses.org
Ertzscheid Olivier, « Titre du billet », Affordance.info, ISSN 2260-1856. Date de publication. [En ligne] http://affordance.typepad.com/adresse-du-billet.html

Style APA
Ertzscheid, Olivier (date de publication du billet). “Titre du billet”. Affordance.info [carnet de recherche]. ISSN 2260-1856. Date de consultation. http://affordance.typepad.com/adresse-du-billet.html

Style MLA
Ertzscheid, Olivier “Titre du billet”. Affordance.info (souligné) ISSN 2260-1856. Date de publication. [carnet de recherche]. Date de consultation. http://affordance.typepad.com/adresse-du-billet.html

Tous les contenus de ce blog sont sous licence Creative Commons. Vous pouvez donc les reproduire, les distribuer ou les communiquer à condition :
  • de citer l'auteur
  • de ne pas en faire d'utilisation commerciale
  • d'appliquer ces mêmes conditions à toute création qui résulterait d'une modification, transformation ou adaptation d'éléments tirés de ce blog.
Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike 3.0 Unported

octobre 2021

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
Identité numérique et e-reputation :
DÉCOUVRIR COMMANDER OU LIRE EN LIGNE L'OUVRAGE

Qui suis-je ?