« Le nez de Cléôpatre et les Dick Pics de Jeff Bezos. | Accueil | Le Live de Quatzenheim. Facebook, la catastrophe et la Shoah. »

12 fév 2019

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

nikogaug

" il me semble que l'on ne peut pas vraiment comprendre ce qui s'est joué dans cette affaire si on n'analyse pas ces phénomènes d'aristocraties discursives, la manière dont les réseaux sociaux les instancient et les légitiment."

Je suis pas vraiment d'accord. Effectivement les réseaux sociaux et les "fans" ont amplifié le problème. Mais ce ne sont pas eux qui les ont instanciés et légitimés. Ce serait plutôt le status des agresseurs et l’indifférence général.

Avril

Une bande de petits machos minables qui se croient branchouilles alors qu'ils ont des années de retard sur le lulz d'Anonymous, et qui en plus trollent sur les réseaux sociaux, espaces honnis de tout utilisateur de 4chan qui se respectait dès l'époque de MySpace. Ces types se comportaient certainement comme ça avant les réseaux sociaux. Le plus marrant c'est que ces types bossent dans une presse que plus personne ne lit, mais ils s'y croient quand même.

Des frat boys, typiquement issus des "grandes écoles" et en particulier de l'école de journalisme de Lille qui a l'air douée pour former ce genre de petites frappes si l'on en croit ce qui circule sur Hugo Clément et Martin Weill, deux petits gars bien nés et couverts par papa-maman.

Vous avez coupé le passage où Victor Hugo nous explique que ces loleurs anglais crevaient les yeux des pauvres...

Après on s'étonne qu'il y ait un tel mépris des journalistes et des pubards.

Il aurait fallu empêcher FB d'aspirer tous les contenus d'Internet. Mais c'est trop tard et ces mêmes journaleux sont grassement payés par FB. Qui vit des contenus qui provoquent des réactions. Et ainsi de suite. Ce système est pourri.

Laurent Neyssensas

C'est marrant Olivier. Ils ne m'ont jamais fait rire sans doute que je n'ai jamais été "du bon côté de la bande"...et qu'une méfiance naturelle s'est développée depuis ces années d'enfance. Quand ils sont arrivés j'ai senti comme un courant d'air froid Il n'y avait pas cet emballement des vagues précédentes, des jeunes convertis. Il y avait de la froideur, du calcul pour la conquête d'un territoire,. Même les startupeurs du début avaient besoin d'assoir d'élargir, de mélanger pas/plus eux. Une autre bande oui.
Mais dans les autres bandes il y a toujours un gars comme toi et ça ça fait chaud au coeur !

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

142620_couverture_Hres_0
Appetit_couve_1600
Casssconn
332-225x270
Le blog d'un maître de conférences en sciences de l'information.
Réflexions, analyses, signalements, opinions.

"Where is the Life we have lost in living?
Where is the wisdom we have lost in knowledge?
Where is the knowledge we have lost in information?"
T.S. Eliot, in Choruses from The Rock (1934)

Where is the information we've lost in Google ?

Botte de foin


POUR CITER UN ARTICLE


Style Hypotheses.org
Ertzscheid Olivier, « Titre du billet », Affordance.info, ISSN 2260-1856. Date de publication. [En ligne] http://affordance.typepad.com/adresse-du-billet.html

Style APA
Ertzscheid, Olivier (date de publication du billet). “Titre du billet”. Affordance.info [carnet de recherche]. ISSN 2260-1856. Date de consultation. http://affordance.typepad.com/adresse-du-billet.html

Style MLA
Ertzscheid, Olivier “Titre du billet”. Affordance.info (souligné) ISSN 2260-1856. Date de publication. [carnet de recherche]. Date de consultation. http://affordance.typepad.com/adresse-du-billet.html

Tous les contenus de ce blog sont sous licence Creative Commons. Vous pouvez donc les reproduire, les distribuer ou les communiquer à condition :
  • de citer l'auteur
  • de ne pas en faire d'utilisation commerciale
  • d'appliquer ces mêmes conditions à toute création qui résulterait d'une modification, transformation ou adaptation d'éléments tirés de ce blog.
Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike 3.0 Unported

avril 2019

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          
"Mais quiconque affirme qu’il y a de l’argent à faire avec un stock d’ARTICLES SCIENTIFIQUES est soit un idiot, soit un menteur."
Lawrence Lessig. 12 Janvier 2013.
Identité numérique et e-reputation :
DÉCOUVRIR COMMANDER OU LIRE EN LIGNE L'OUVRAGE

Qui suis-je ?