« Vous aimez les classements Président ? Et bien classons ! | Accueil | A coup de pompes ! »

02 fév 2009

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Quentin

La crise devient l'occasion, non pas d'une remise en cause générale, mais d'un déchaînement hystérique des égos. Chacun dans son petit noyau d'intérêt réclame la béqué à l'État.

Les postures de manifestants révèlent la lâcheté et l'incohérence des opinions françaises : vous fabriquez le tout-à-l'Etat à l'heure où, plus que jamais, nous avons besoin d'agir local, de démocratie directe.

Et puis, réclamer à l'État d'investir dans vos recherches pour asseoir le prestige de votre profession, à l'heure où des millions de gens sont privés de revenus, n'est-ce pas un peu déplacé ?

Olivier Ertzscheid

Quentin> Merci de votre commentaire aussi positif que constructif. Laissez-moi vous conter une petite histoire façon "parabole biblique" :
Ca commence comme ça : "J'ai hésité à défendre ce que je pensais être mes privilèges. Et puis je suis descendu dans la rue. J'y ai croisé un artisan qui m'a dit "je n'ai plus le temps de défendre mes privilèges, défendez-les pour moi." J'y ai croisé un paysan qui m'a dit "Je n'ai plus les moyens de défendre mes privilèges, défendez-les pour moi". J'y ai croisé un cadre supérieur qui m'a dit "Mes supérieurs m'empêchent de défendre mes privilèges, défendez-les pour moi". Alors je suis descendu dans la rue et j'ai défendu mes privilèges, en gardant toujours présentes à l'esprit les paroles des gens rencontrés."
Fin de la parabole biblique.
Pour le reste, votre commentaire m'a donné l'occasion d'aller visiter votre blog ... visite qui m'a convaincue de ne pas me risquer au débat argumenté avec quelqu'un qui maîtrise suffisamment la malhonnêteté intellectuelle pour affirmer que la levée de l'excommunication d'un évêque négationniste est une "manipulation médiatique".
"La prière c'est quand la nuit vient sur la pensée" disait un célèbre auteur dont je vous laisse retrouver les références. Et vous souhaite le bonsoir.

Pierre

Et bien moi, je vous soutiens. Y en a marre de ce petit homme qui prétend tout savoir mieux que tout le monde ! Et réformer à la hussarde tous les domaines y compris ce qu'il ne connait pas...

Quentin

Olivier, tout dépend de ce que vous considérez comme privilège et de la manière dont vous appréhendez l'économie. Notre pseudo culture de la contestation française est un occidentalisme total.

Loin de moi l'idée qu'il n'y ai rien à remettre en cause, mais si l'on admet que la crise est une crise systémique, pourquoi s'acharner à alimenter les logiques de ce système, puisque c'est bien ce que vous faîtes ? Je serais le premier à vous suivre s'il ne s'agissait pas de "défendre votre statut" mais de considérer les choses dans leur globalité : n'est-il pas temps, pour nous et tous les peuples que notre mode de vie avilit, de changer radicalement notre manière d'être au monde ? N'est-il pas temps de faire un nouveau 4 août et de laisser là nos "privilèges" ?

La prière est pour vous le crépuscule de la pensée, pour ma part, je penses que le scientisme est un nouvel obscurantisme. Après tout, quelle civilisation a tort : celle qui confie son avenir à Dieu et respecte en son nom la vie et la Création, ou celle qui remet son destin entre les mains des chercheurs et des technologies ?

Olivier G

Il est difficile d'adhérer à une démarche qui vise à défende un "statut" et des "privilèges". Comment peut-on mobiliser derrière soi avec des revendications aussi corporatistes ?
Je ne conteste ni la valeur ni le travail des chercheurs français et je n'approuve pas la tendance autocratique de notre président. Mais on ressent une sorte d'immobilisme et de frilosité qui paralyse l'ensemble de notre pays : tout changement -et en particulier toute remise en cause d'une dépense publique- serait forcément néfaste.
Comme citoyen, je me préoccupe de la bonne allocation des deniers publics, fut-ce dans l'éducation, la recherche ou la santé sujets tabous par excellence. En France ,malheureusement, ce qui compte avant tout c'est la grosseur du chèque et non l'efficacité de son emploi... Or, il faut bien avouer que toutes les revendications que nous entendons en permanence consistent en général à réclamer moins de responsabilités et de contraintes, et plus d'argent.
Evidemment chacun aimerait obtenir toujours plus mais arrêtons de faire comme si c'était possible. Et faisons travailler nos énergies et nos imaginations.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

142620_couverture_Hres_0
Appetit_couve_1600
Casssconn
332-225x270
"Mais quiconque affirme qu’il y a de l’argent à faire avec un stock d’ARTICLES SCIENTIFIQUES est soit un idiot, soit un menteur."
Lawrence Lessig. 12 Janvier 2013.
Le blog d'un maître de conférences en sciences de l'information.
Réflexions, analyses, signalements, opinions.

"Where is the Life we have lost in living?
Where is the wisdom we have lost in knowledge?
Where is the knowledge we have lost in information?"
T.S. Eliot, in Choruses from The Rock (1934)

Where is the information we've lost in Google ?

Botte de foin


POUR CITER UN ARTICLE


Style Hypotheses.org
Ertzscheid Olivier, « Titre du billet », Affordance.info, ISSN 2260-1856. Date de publication. [En ligne] http://affordance.typepad.com/adresse-du-billet.html

Style APA
Ertzscheid, Olivier (date de publication du billet). “Titre du billet”. Affordance.info [carnet de recherche]. ISSN 2260-1856. Date de consultation. http://affordance.typepad.com/adresse-du-billet.html

Style MLA
Ertzscheid, Olivier “Titre du billet”. Affordance.info (souligné) ISSN 2260-1856. Date de publication. [carnet de recherche]. Date de consultation. http://affordance.typepad.com/adresse-du-billet.html

Tous les contenus de ce blog sont sous licence Creative Commons. Vous pouvez donc les reproduire, les distribuer ou les communiquer à condition :
  • de citer l'auteur
  • de ne pas en faire d'utilisation commerciale
  • d'appliquer ces mêmes conditions à toute création qui résulterait d'une modification, transformation ou adaptation d'éléments tirés de ce blog.
Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike 3.0 Unported

août 2019

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  
Identité numérique et e-reputation :
DÉCOUVRIR COMMANDER OU LIRE EN LIGNE L'OUVRAGE

Qui suis-je ?